fr

  • Heinrich_von_Klist
    Pauvre garçon, surpris en train de piquer les sous-vêtements de ces dames dans leur corbeille à linge. Le fard qu'il piqua passé, il paya cash sa perversion. Piquées au vif en constatant que leur ami qu'elles pensaient fiable était en fait un affreux fétichiste, elles décidèrent alors d'une vengeance. Pas piqué des vers, le traitement qu'elles lui infligèrent fit hurler le pervers de douleur. Il fallut donc bien trouver un moyen de le faire taire. Et quoi de plus simple que d'opter pour le seul bâillon à portée de main(s). Elles trouvèrent la situation tellement drôle qu'elles en piquèrent des fous-rires entrecoupés de piques humiliantes à son encontre. Le pauvre était vraiment à plaindre.
    Morale de cette histoire: tel est piqué qui croyait piquer.

    Pauvre garçon, surpris en train de piquer les sous-vêtements de ces dames dans leur corbeille à linge. Le fard qu'il piqua passé, il paya cash sa perversion. Piquées au vif en constatant que leur ami qu'elles pensaient fiable était en fait un affreux fétichiste, elles décidèrent alors d'une vengeanc...voir plus
    Septembre 13
    2 4
    4 membres aiment ça!
    Azurite
    Septembre 13
    bravo pour ce texte, vous êtes le digne héritier du Marquis de Sade
    Heinrich_von_Klist
    Septembre 14
    Il ne me reste plus qu'à entrer aux prestigieuses éditions de la Pléiade, à l'instar de notre divin marquis... Merci quand même du compliment :-)
    Vous devez vous connecter pour commenter
Partagez
publicité

Soutenez ce site

Ce site n'as pas de but lucratif.
Afin de couvrir les frais j'appelle à votre soutien nombreux pour la survie de ce site


Publicité

publicité